Les experts burundais étaient, du 04 au 05 mai 2017, en formation sur le Système Electronique de Développement des Normes.

Le Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine et l’Agence des Etats Unis d’Amérique pour la Coopération au Développement International (USAID) en collaboration avec le Centre d’Echanges et  d’Investissements de la Communauté Est Africaine  ont organisé, du 04 au 05 mai 2017, à l’Hôtel Roca Golf de Bujumbura, un atelier national de formation sur le Système Electronique de Développement des Normes à l’intention des experts nationaux.

 

 

Dans son discours d’ouverture des travaux de l’atelier, Monsieur Jean Pierre BACANAMWO, Directeur Général ad intérim Chargé des Infrastructures et des Affaires Economiques  au Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine, a, au nom de l’Honorable Isabelle NDAHAYO, Ministre à la Présidence Chargée des Affaires de la Communauté Est Africaine, vivement remercié le Gouvernement des Etats Unis d’Amérique à travers son agence « USAID » pour avoir accepté, non seulement de prendre en charge toute la logistique nécessaire pour que la formation sur le Système Electronique de Développement des normes en République du Burundi ait lieu mais aussi pour avoir accepté de travailler en étroite collaboration avec le Centre d’Echanges et d’Investissements de la Communauté Est Africaine afin que les experts burundais puissent acquérir des connaissances sur le système en question.

 

Ce qui, selon lui, constitue un témoignage éloquent de l’intérêt évident que le Gouvernement des Etats Unis attache au processus d’intégration au sein de la Communauté Est Africaine en général et à la participation effective du Burundi dans la facilitation du commerce en particulier.

 

Il a fait savoir que le Système Electronique de Développement des Normes assure et facilite l'accès au marché tant au niveau régional qu'international.

 

Parmi les objectifs visés par cette formation sur le Système Electronique de Développement des normes, figurent, entre autres, le renforcement des capacités des acteurs du secteur tant public que privé au Burundi et dont les activités quotidiennes sont en rapport avec le processus  d'élaboration et de développement des normes ainsi  la formation de ces mêmes acteurs sur le concept et le fonctionnement du système ISO.

 

Signalons en fin que l’Organisation Mondiale pour le Commerce, OMC en sigle, a pour objectif de maintenir un système commercial multilatéral ouvert, équitable et non discriminatoire, qui génère des opportunités d'accès au marché tandis que les organismes internationaux à vocation normatives comme l’Organisation Internationale de normalisation ISO, ont un rôle important, qui est celui de jeter des ponts.

 

 

Mis à jour (Jeudi, 18 Mai 2017 08:10)