Aligner les systèmes éducatifs du pays au niveau du maternel, du primaire et du secondaire aux cadres et structures déjà approuvés par la Communauté Est Africaine

Dans le cadre de l’harmonisation des systèmes éducatifs  au sein de la Communauté Est Africaine, le Ministère de l’Education, de l’Enseignement Supérieur  et de la Recherche Scientifique et le Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine organisent, du 1er au 14 mars 2017, conjointement avec le Secrétariat Général de    la Communauté Est Africaine, des ateliers nationaux à l’intention des  Experts en éducation en vue d’aligner les systèmes éducatifs du pays au niveau du maternel, du primaire et du secondaire aux cadres et structures déjà approuvés par la Communauté Est Africaine sans oublier d’intégrer les règles et les procédures en matière d’examens tels qu’approuvées par ladite Communauté dans le système de passation d’examens nationaux.

Les travaux y relatifs sont entrain de se dérouler dans les enceintes de l’Hôtel Sun Safari Club de Bujumbura.

Procédant à l’ouverture solennelle de ces ateliers, Madame Chantal BAJINYURA, Directrice Générale des Bureaux Pédagogiques, a vivement remercié les participants pour avoir répondu présents à l’invitation leur adressée et au Secrétariat Général de la Communauté Est Africaine pour son appui tant technique  que logistique apporté à cet effet.

Elle a démontré à suffisance que le Secrétariat Général de la Communauté Est Africaine est déterminé à harmoniser les systèmes éducatifs au sein des Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine. C’est à ce niveau qu’elle a fait un tour d’horizon de toutes les rencontres du genre déjà organisées dans les autres Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine.

Durant les quatorze jours, les participants à ces ateliers qui vont se relayer devront faire un rapprochement entre les systèmes éducatifs nationaux et les cadres et structures approuvés par la Communauté Est Africaine et intégrer les règles et les procédures des examens approuvés par la Communauté Est Africaine dans les lignes directrices des examens.

Le Protocole portant création du Marché Commun de la Communauté Est Africaine et plus spécialement en ses articles 32 et 47, signale-t-on,  oblige les Etats Partenaires de la Communauté Est Africaine à harmoniser les lois, les règles et les procédures en vue de faciliter son opérationnalisation.