La Communauté Est Africaine doit se conformer aux nouvelles exigences Internationale en matière de la Sécurisation du Transport Maritime.

Le Secrétariat de la Communauté Est Africaine a organisé un atelier National de Sensibilisation  sur la Vérification du poids des conteneurs en dates du 16 au 18novembre 2016 à l’hôtel  Sun Safari de Bujumbura. Les objectifs de cet atelier de sensibilisation étaient d’analyser  les exigences de la Convention  sur la Sûreté des Vies au niveau des Océans en matière de Vérification du Poids brut des Conteneurs chargés ; de faire des présentations sur les préparatifs de l’éventuelle mise en application des amendements de la convention sur la Sûreté  des Vies au niveau des Océans en matière de Vérification du Poids brut des Conteneurs chargés et  d'analyser la feuille de route nationale pour se conformer à ces Amendements .

 

 

Monsieur Philibert NSANZAMAHORO Directeur des Infrastructures  qui a ouvert  solennellement  les travaux de cet atelier de sensibilisation au nom du Ministre à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine a remercié  le Secrétariat Général de la Communauté Est Africaine qui a organisé cet atelier, mais aussi les participants qui malgré  de nombreux engagements  ont répondu massivement à l’invitation. Le Directeur  des Infrastructures au Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine a d’abord parlé que l'amendement à la Convention sur la Sûreté  des Vies au niveau des Océans et dans les mer (SOLAS) sur la Vérification du Poids des Conteneurs qui a été adopté en novembre 2014 par l'Organisation Maritime Internationale(IMO) et est entré en vigueur le 1er juillet 2016 afin de remédier aux problèmes de sécurité découlant de l'expédition de conteneurs dont leurs poids ont été déclaré incorrectement.

Il a ensuite dit que  les pays, les expéditeurs, les transitaires, les exploitants de navires et les exploitants des terminaux doivent tous se conformer sans nul doute auxdits amendements qui exigent expressément que chaque conteneur d'exportation emballé ait un poids brut vérifié avant d'être chargé à bord d'un navire.

Enfin, il a  terminé son propos en invitant en général tout les participants  et en particuliers les  opérateurs économiques de comprendre la nouvelle réglementation  tout en  mettant  en œuvre  la politique et la technique de la sécurité des Vies et la vérification du poids des conteneurs à transporter.

Signalons que cet atelier susmentionné s’inscrivait dans le cadre  de la mise en ouvre des recommandations  issues des experts en matière de  Transport Maritime et de Manutention dans les Ports, qui a eu lieu à Mombassa au kenya pour que les Pays, surtout de la Communauté Est Africaine puissent se conformer à cette nouvelle réglementation internationale  en matière de  la Sécurisation du Transport Maritime.

 

 

 

Mis à jour (Jeudi, 17 Novembre 2016 17:18)