Atelier National sur l’Harmonisation des Finances Publiques au sein de la Communauté Est Africaine.

Former les différentes Institutions Publiques sur l’Harmonisation des Finances Publiques au sein de la Communauté Est Africaine est le but d’un Séminaire de formation  organisée depuis ce lundi, 13 jusqu’au 17 octobre 2013 à l’Hôtel Sun Safari Club de Bujumbura par le Secrétariat Général  de la Communauté Est Africaine  en collaboration avec East AFRITEC, une institution régionale de renom en matière fiscale.

 

Monsieur KAMANA David, représentant du Ministère des Finances  de la Planification et du Développement Économiques, qui a procédé à l’ouverture des travaux a parlé qu’après la signature du Protocole Portant Création de l’Union Monétaire, les États Partenaires doivent harmoniser leurs statistiques financières afin d’atteindre les critères de convergence macroéconomique qui ont été établis notamment le déficit fiscal et la dette publique de 50% du produit intérieur brut. Il a en outre indiqué qu’il ya quelques défis relatifs à la compilation et  à la dissémination des Statistiques des Finances Publiques qui doivent être relevés conformément au MSFP2001/2014 (manuel de Statistiques de Finances Publiques).

Au nom du Secrétaire Général  de la Communauté Est Africaine, l’ Expert en  Statistiques des Finances Publiques  Monsieur Michael Kamau est revenu sur la signature du Protocole portant création de l’Union Monétaire de la Communauté Est Africaine par les Chefs d’États  lors du 15ème Sommet tenu à Kampala , en Ouganda, le 30 novembre 2013  . Il a aussi signifié  que la feuille de route pour la mise en œuvre dudit Protocole prévoit une période de dix ans  de transition conduisant à l'adoption d'une monnaie unique en 2024. Au cours de la période sous examen,  les États membres devront harmoniser leurs politiques fiscales et monétaires, et converger leurs environnements macroéconomiques sur des critères convenus. L'évaluation de cette convergence macroéconomique nécessitera  certainement des indicateurs statistiques fiables et en temps opportun des États partenaires, basée sur des normes comparables, des méthodes et des pratiques de compilation. «  Le déficit budgétaire et la dette Publique sont des indicateurs clés dans les critères de Convergence Macroéconomique » a-t-il conclut.

Il est prévu qu’au cours de ce séminaire de formation, les conférenciers et experts de East AFRITEC en  matière de Statistiques de Finances Publiques vont s’entretenir avec les participants venus des Ministères des Finances et de la Planification du  Développement Économiques, le Ministère du développement Communal, le Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de la Sécurité Sociale, des Institutions chargées de collecter les Statistiques comme l’Office Burundais des Recettes (OBR), la Banque de la République du Burundi (BRB) et l’Institut des Statistiques et Études Économiques au Burundi  (ISTEEBU) sur les thématiques bien précis concernant le champ d’application institutionnelle des finances publiques, les recettes, la charge , la classification économique,  le compte de patrimoine financier, et la dette du secteur public.

Mis à jour (Mardi, 14 Octobre 2014 10:59)