L’EAC et l’UE ont signé un accord de financement de 16 Millions d’euro pour un projet d’interconnexion électrique entre le Burundi et le Rwanda

La Communauté Est Africaine et l'Union Européenne ont signé au siège de la Communauté Est Africaine  à Arusha en Tanzanie, un accord de financement de 16 millions d'euros pour la construction d'un barrage d’interconnexion électrique entre le Burundi et le Rwanda.


La signature de l'accord a été précédée par une table ronde, tenue également au siège de la Communauté Est Africaine, sur le thème: «L'intégration régionale comme instrument de promotion des libertés individuelles, les perspectives de la Communauté Est Africaine  et l'UE », organisé en commémoration de la Journée de l'UE.

 

L'accord a été signé  entre l’Ambassadeur Filiberto Sebregondi de l'UE en République-Unie de Tanzanie et  Dr Enos Bukuku, Secrétaire général adjoint en charge de la planification et de l'Infrastructure au sein du Secrétariat de la Communauté Est Africaine.

Dr. Bukuku, qui a signé au nom du Secrétaire général de l'EAC, a remercié l'UE pour son soutien au projet, qui durera environ trois ans et coûtera 37,7 millions d’euro au total. De ce montant, l'UE fournira 16 millions d’euro pour le 10ème FED (Fonds européen de développement) afin de financer la composante burundaise.

Le KFW de l'Allemagne apportera 19,7 millions d’euro sur les 16,7 millions d’euro qui financera la section rwandaise et 3 millions d’euro pour la partie burundaise. Les gouvernements du Burundi et le Rwanda contribuera a hauteur d’un 1 million d’euro chacun. Les autres composantes du projet d'interconnexion multinationale sont financées par la Banque Africaine de développement, l'Agence japonaise de coopération internationale et le gouvernement des Pays-Bas.

Dr Bukuku a signalé que c’est une étape importante pour l'intégration du secteur de l'énergie, du fait que le projet ouvre la voie à un échange d'énergie au sein de la Communauté. Il a ajouté que l’interconnexion de 220kV entre le Rwanda et du Burundi  fait partie d'un projet multinational plus vaste qui permettra d'interconnecter les pays de la Communauté Est Africaine et la République Démocratique du Congo. Le projet prévoit la construction d'une ligne de 143 km  de Kigoma (Tanzanie) à Gitega (Burundi) via Butare (Rwanda) et Ngozi (Burundi). La ligne de transmission couvrira 62 kilomètres dans le territoire du Rwanda et les 81 km sur le territoire du Burundi.

Mis à jour (Mardi, 14 Mai 2013 13:33)