La Communauté Est Africaine prévoit l’harmonisation de l’âge limite des véhicules d’occasion importés.

Le Conseil des Hommes d’Affaires de la Communauté Est en collaboration avec TradeMark East Africa a organisé, du  12 au 13 juin 2012, une réunion consultative des pays partenaires de la Communauté Est Africaine sur l’âge limite des véhicules d’occasion importés. Les travaux de cette réunion se sont déroulés  dans les enceintes de l’Hôtel Hilton de Nairobi.

Procédant à l’ouverture solennelle des travaux de la réunion, le Ministre Kenya en charge des Affaires de la Communauté Est Africaine et Président du Conseil des Ministres des Affaires de la Communauté Est Africaine Monsieur Musa Sirma est maintes fois revenu sur la nécessité de l’harmonisation de l’âge limite des véhicules d’occasion qui sont importés au niveau de toute la région. Il a indiqué que tous les pays concernés doivent harmoniser l’âge limite des véhicules d’occasion  importés  afin d’avoir un environnement saint et sauf.

Il a souligné que la politique de l’harmonisation de l’âge limite des véhicules d’occasion importés au sein de la Communauté Est Africaine va dans la droite ligne de la promotion de la libre circulation des biens et des marchandises telle qu’elle est préconisée par le Protocole portant création du Marché Commun de cette Communauté.

Toutes les présentations qui ont été faites au cours des travaux de la réunion ont servi de démonstrations quant aux effets néfastes des véhicules d’occasion importés tant sur l’environnement que sur la santé humaine. Il en va de même en ce qui de l’économie du moment que de tels véhicules consomment trop de carburant.

Il sied de noter que tous les pays partenaires de la Communauté Est Africaine convergent sur l’idée de l’harmonisation de l’âge limite des véhicules d’occasion importés mais le problème qui subsiste pour le moment réside  dans la détermination de la limite de cet âge.