Retraite stratégique gouvernementale à Gitega

Réfléchir sur les voies et moyens pour l’Opérationnalisation effectif du Protocole portant Création du Marché Commun de la Communauté et la présidence au sommet de la communauté était l’objectif d’une retraite organisée par le Ministère à la Présidence chargé les affaires de la Communauté Est Africaine en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) du 26 au 27 octobre 2010 à Helena Hôtel de Gitega.

Cette retraite a été rehaussée par la présence de son Excellence Monsieur le Président de la République du Burundi et son 2ème Vice Président, les membres du Gouvernement, les représentants du parlement burundais, les hauts cadres de l’Etat et les partenaires intéressés au 1er niveau par l’intégration du Burundi dans cette communauté.

Dans Son Discours de Circonstance, Son Excellence Monsieur le Président de la République a donné les orientations sur la conduite à tenir pour réussir l’opérationnalisation du Protocole portant création du Marché Commun et assumer la Présidence au Sommet de la Communauté Est Africaine. Il a invité les Participants à la Retraite à se convenir sur la stratégie la meilleure de l’opérationnalisation du Protocole pour que le Peuple burundais tout entier et dans toutes ses composantes en recueille les meilleurs fruits.

Il a souligné que les Burundais doivent travailler en vue de créer un environnement attrayant pour les opérateurs économiques et les investisseurs du monde entier. Il a encouragé ces derniers à investir au Burundi et dans le reste de la Communauté Est Africaine, d’autant plus que le Secteur Privé a toujours été, est et sera toujours capital dans le développement et la croissance économiques.

 

Le Président de la République du Burundi a invité les participants à consulter chaque fois que de besoin le traité  établissant la Communauté Est Africaine surtout dans la partie préambule, les articles 5 et 6 du traité. Son Excellence Monsieur le Président de la République a beaucoup insisté sur la fermeté, la rigueur et la discipline  dans le travail ainsi que la performance et l’obligation de résultats de la part des hauts Cadres de l’Etat pour que l’intégration soit effective.

Lors des travaux en groupes, des recommandations portant notamment sur la vision et la meilleure stratégie pour réussir l’Opérationnalisation du Protocole portant création du Marché Commun de la Communauté Est Africaine, en tenant compte de la nécessaire réforme du Code Foncier pour accommoder la question sensible de la terre et la Présidence au Sommet de la Communauté Est Africaine ont été dégagées.