Bannière

Etapes de l'Intégration

Récents à télécharger

Téléchargés souvent
Currency Converter
Amount:
From:
To:


Réunion d’analyse de l’état des lieux de la mise en application du Protocole portant création du Marché Commun de la Communauté Est Africaine au niveau national pendant la période allant de janvier à juin 2018.

Le Ministère à la Présidence chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine a, en collaboration avec le Secrétariat Général de la Communauté Est Africaine, organisé, du 19 au 20 septembre 2018, à l’Hôtel le Chandelier de Bujumbura, une réunion pour analyser l’état des lieux de la mise en application du Protocole portant création du Marché Commun de la Communauté Est Africaine au niveau national pendant la période allant de janvier à juin 2018.

 

Cette réunion est organisée conformément à la Directive du Conseil Sectoriel des Ministres Responsables des Affaires de la Communauté Est Africaine et de la planification qui précise que les Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine doivent produire des rapports biannuels sur les progrès réalisés dans la mise en application du protocole portant du Marché Commun de la Communauté Est Africaine.

Dans son discours d’ouverture des travaux de la réunion sous examen, l’Ambassadeur Jean RIGI, Secrétaire Permanent au Ministère à la Présidence chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine, a indiqué que les participants, en tant que parties prenantes, avaient l’occasion d’examiner les progrès accomplis et toute autre question relative à la mise en œuvre du Protocole portant création du Marché commun de la Communauté Est Africaine.

Selon l’Ambassadeur Jean RIGI, pour que la libre circulation des biens, des personnes et de la main-d'œuvre, des capitaux et des services devienne une réalité sur le terrain, tous les Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine se sont engagés à revoir leurs règles et réglementations nationales en vue de les conformer aux dispositions du Protocole portant création du Marché Commun de la Communauté Est Africaine.

Il a poursuivi son discours en précisant qu’en vue de se conformer aux dispositions du Protocole susvisé, la République du Burundi a déjà harmonisé la loi sur le partenariat Public-Privé, le Code de Commerce et la loi sur l'insolvabilité. Pendant ce temps,le Burundi a également identifié un certain nombre de projets de loi et d'autres lois nationales qui ont un impact sur la vie des citoyens d'Afrique de l'Est et qui doivent être harmonisés avec les dispositions du Protocole portant création du Marché Commun de la Communauté Est Africaine, a-t-il martelé.

Les participants auxtravaux de la réunion qui étaient essentiellement des Membres du Comité National chargé du suivi de la mise en œuvre application du Protocole portant création du Marché Commun de la Communauté Est Africaine ont eu l’occasion d’examiner les progrès accomplis et toute autre question relative à la mise en œuvre du Protocole susdit.

 

Mis à jour (Mardi, 25 Septembre 2018 06:59)

 
Choisissez votre Langue
Browse this website in:

titre.png

Featured Videos