Bannière

Etapes de l'Intégration

Récents à télécharger

Téléchargés souvent
Currency Converter
Amount:
From:
To:


La population burundaise devrait faire sien le processus d’intégration au sein de la Communauté Est Africaine.

En prélude de la commémoration du dixième anniversaire d’accession du Burundi à la Communauté Est Africaine, l’Honorable Isabelle NDAHAYO, Ministre à la Présidence chargée des Affaires de la Communauté Est Africaine a animé, mardi le 27 juin 2017, une Conférence de presse axée sur les acquis, les réalisations, les enjeux, les défis et les perspectives d’avenir après dix d’intégration du Burundi au sein de la Communauté Est Africaine. Dans son mot liminaire, l’Honorable NDAHAYO a lancé un appel vibrant la population burundaise, dans toutes ses composantes, de faire sien le processus extensif de l’intégration au sein de la communauté Est Africaine qui embrasse tous les secteurs de la vie nationale.

Nous vous proposons, dans les lignes qui suivent, l’intégralité du mot liminaire de ladite conférence de presse.

 

1.La Communauté Est Africaine est une Organisation intergouvernementale Régionale comprenant les Républiques : du  Burundi, du Kenya, de l’Ouganda, du Rwanda, du Sud Soudan et la République Unie de Tanzanie.

2.Ces Pays Partenaires se sont engagés à travailler de concert ,pour le bénéfice mutuel, en vue d’ atteindre les objectifs de la Communauté visant à  développer et approfondir l’intégration économique, politique, sociale et culturelle afin d’améliorer la qualité de vie des populations en renforçant la compétitivité et en stimulant la production de la valeur ajoutée, les échanges et les investissements.

3.La vision de la Communauté Est Africaine est : «  Une Afrique de l’Est prospère, compétitive, en sécurité, stable et politiquement Unie ».

4.La République du Burundi  a signé le Traité d’Accession à la Communauté Est Africaine à Kampala en République de l’Ouganda, le 18 juin 2007 et est devenu Membre à part entière de la Communauté Est Africaine le premier juillet 2007.

5.En adhérant à cette Communauté après le dépôt officiel des instruments de ratification du Traité,  l’intérêt visé par le Gouvernement de la République du Burundi était de :

- rompre son enclavement géophysique par rapport à ses voies d’import/ export

- assurer sa croissance  économique ;

- embrasser une coopération ;

- rehausser la qualité du niveau de vie des citoyens  et ainsi atteindre  le développement  durable et inclusif.

6.Le 1er juillet 2017, le Burundi célébrera le Dixième Anniversaire de  son Accession à la Communauté Est Africaine sous le thème central: « Dix ans d’Intégration du Burundi au sein de la Communauté Est Africaine : Acquis, Réalisations, Enjeux, Défis et Perspectives de l’Intégration du Burundi au sein de la Communauté Est Africaine».

7.Cette commémoration constitue une occasion en or pour le pays de réaffirmer son engagement à faire avancer l’agenda communautaire, pour matérialiser, conformément à la vision des pères fondateurs de la Communauté Est Africaine.

8.C’est également une occasion pour les décideurs politiques, les Ministères sectoriels compétents, le Secteur Privé, les media et la Société Civile de faire une introspection approfondie et évaluer les difficultés d’intégration auxquelles le Burundi a dû faire face et ainsi se fixer sur les perspectives d’avenir.

LES ACQUIS ET LES  REALISATIONS DURANT LES DIX ANS D’INTEGRATION DU BURUNDI AU SEIN DE LA COMMUNAUTE EST AFRICAINE

9.L’intégration au sein de la Communauté Est Africaine est un processus progressif et non un événement qui aboutira à la Fédération Politique comme objectif ultime en passant par l’Union Douanière, le Marché Commun et l’Union Monétaire.

a)  Le Protocole de l’Union Douanière est en vigueur au Burundi depuis le 1er juillet 2009.

Depuis lors,

- Le Secteur Privé  Burundais a l’accès aux matières premières et aux intrants industriels sans payer de droits de douanes (sous le régime de remise des droits de douane) et d’exporter sur un vaste marché sur présentation d’un certificat d’origine.

-  le programme de facilitation du commerce et du transport a été amélioré sensiblement. Un camion qui faisait vingt-et-un (21) jours pour aller de Dar Es Salaam/Mombasa à Bujumbura, fait aujourd’hui six (6) jours.

-  Un opérateur économique agréé burundais peut réceptionner ses marchandises dans ses entrepôts, ce qui lui fait gagner beaucoup de temps et de l’argent.

b) Le Protocole portant création du Marché Commun de la Communauté Est Africaine qui est en vigueur depuis le 1er juillet 2010 consacre :

- La libre circulation des Marchandises

- La libre circulation des personnes

- La libre circulation de la main d’œuvre

- La libre circulation des Capitaux

- Le droit de résidence ; et

- Le droit d’établissement

c)  Les avantages du Protocole de l’Union Monétaire de la Communauté Est Africaine dont l’entrée en vigueur est prévu en 2024 sont :

- Elimination des coûts de transactions indirectes liés aux possibilités de discrimination par les prix ;

- Gain de liquidité de la monnaie qui sera dû à l’extension de l’aire des transactions de cette monnaie ;

- Facilité de la circulation des personnes ;

- Elimination du risque de change lié aux variations futures et inattendues des cours de monnaies ;

- Réduction des coûts de transactions directes liés aux opérations de change ;

- Réduction de l’incertitude qui permet d’améliorer le mécanisme de formation des prix et donc la qualité des décisions prises par les agents économiques

d) La Fédération politique, étape ultime de l’intégration au sein de la Communauté Est Africaine est en cours de préparation.

e)  Le Sommet des Chefs d’Etats des Pays Partenaires de la Communauté Est Africaine a recommandé au Conseil des Ministres chargés des Affaires de la Communauté Est Africaine d’étudier les modalités de la mise en application de cette étape via la Confédération Politique.

10.L’intégration du Burundi au sein de la Communauté Est Africaine a induit une série de réformes dans l’administration au Burundi. Il s’agit  entre autres de :

- La mise en place du Ministère à la Présidence Chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine

- Créations des Postes des Secrétaires Permanents dans tous les Ministères ;

- La mise en place de l’Office Burundais des Recettes (OBR) ;

- L’Agence de Promotion des Investissements (API) ; et de l’Autorité de l’Aviation Civile du Burundi (AACB), pour ne citer que ceux-ci

 

11.L’intégration du Burundi au sein de la Communauté Est Africaine lui a permis d’être connecté au Plan Directeur des Routes de la Communauté Est Africaine,y compris :

- la route en construction reliant le Rwanda, le Burundi et la Tanzanie.

- Le Plan Directeur des Chemins de Fer qui prévoit pour le Burundi deux (2) :

  • ISAKA-KIGALI-KEZA-MUSONGATI ;
  • UVINZA-MUSONGATI.

12.Le Burundi a dans le cadre de son intégration, bénéficié d’autres projets, notamment :

  • Ø le Projet  de Gestion Environnementale du Bassin du Lac Victoria (LVEMP) qui est implanté dans les  provinces de Kirundo, Muramvya, Mwaro, Karuzi et Gitega.
  • Ø Le Projet d’Eau Potable et d’assainissement (LVWATSAN) intervient kans les provinces de Kayanza, Muyinga et Ngozi.

13.Il existe d’autres projets dans les domaines sociaux tels que l’éducation, santé et culture

14.Les défis liés au processus d’intégration du Burundi ne manquent. Nous évoquerons à titre illustratif :

- La lenteur dans l’harmonisation des lois nationales pour être en phases avec le contenu du Protocole portant création du Marché Commun de la Communauté Est Africaine

- La lenteur dans l’harmonisation institutionnelle : la Commission de Réforme des Lois, l’Autorité de Régulation des Médicaments et des Aliments  et l’Autorité de la Concurrence n’ont pas encore vue le jour.

- Appropriation et la pérennisation des projets et programmes par la population burundaise ;

-  Changement des mentalités pour s’ajuster à la donne de l’intégration ;

15.De  ce qui précède, le Ministère à la Présidence chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine organise donc, une semaine dédiée au dixième anniversaire de l’accession du Burundi à la Communauté Est Africaine en vue de faire une évaluation, en collaboration avec toutes les parties prenantes, du pas déjà franchi depuis 2007 et ainsi se fixer sur l’avenir

16.Au programme des activités se trouvent :

-  La tenue d’un Forum de Haut Niveau sur le processus d’intégration du Burundi au sein de la Communauté Est Africaine ce mercredi 28 juin 2017

- La projection d’un film documentaire sur les réalisations, dix ans après l’accession du Burundi à la Communauté Est Africaine

-  La réalisation de l’Emission TUMARANIRUNGU sur le processus d’intégration du Burundi au sein de la Communauté Est Africaine

-  Descente aux sites d’intervention d’un des projets réalisés dans le cadre de l’intégration.

17.pratiquement tous les secteurs de la vie nationale , nous saisissons de cette occasion pour lancer un appel vibrant aux Burundaises et aux Burundais d’ avoir un engouement de chercher à apprendre et comprendre ce qui se fait au niveau de la Communauté Est Africaine et ainsi faire sien ledit processus.

 

Merci de votre aimable attention

 

FAIT A BUJUMBURA, Le 27 Juin 2017

Mis à jour (Mardi, 27 Juin 2017 14:17)

 
Choisissez votre Langue
Browse this website in:

titre.png

Featured Videos