Bannière

Etapes de l'Intégration

Récents à télécharger

Téléchargés souvent
Currency Converter
Amount:
From:
To:


Reconnaissance de la marque de certification des produits commerciaux par les partenaires de la Communauté Est Africaine

Discuter sur les difficultés qui se posent à la non reconnaissance de la marque de certification de certains produits par les partenaires de la Communauté Est Africaine (CEA ) était  l’objectif de la réunion organisée par le Secrétariat Général de la CEA à Arusha en Tanzanie, lundi 7 mars 2011 .

Les représentants des Bureaux de Normalisation, du secteur privé et des ministères du commerce des cinq pays de la communauté étaient invités. La présidence de la réunion était assurée par Monsieur  Damien NAKOBEDETSE, Directeur du Bureau Burundais de Normalisation.

Dans son Mot d’ouverture, le Directeur Général du Commerce et des  Douanes au Secrétariat Général de la CEA , Monsieur Peter KIGUTA a précisé que le Secrétariat a convoqué la réunion pour résoudre les problèmes relatifs aux mesures administratives qui pèse sur la non reconnaissance de la marque de  certification des produits, ce qui a constitué une barrière non tarifaire ; à la mauvaise communication entre les bureaux de normalisation ;  à la coopération avec le secteur privé ; aux  inspecteurs des postes de douanes sur les frontières qui ne sont pas suffisamment informés sur les décisions prises et dégager un mécanisme pour faire face aux obstacles qui ne devraient pas empêcher  le commerce dans la région.

Ensuite, il a évoqué les points à étudier en plénière pour proposer des recommandations.

Ces points étaient les suivants :

  • Modalités  de faciliter les industries qui sont autorisées sur les régimes de certification de produits pour se conformer aux normes.

 

  • Modalités  d'échange de données  aux points d'entrée,  sur les sociétés qui exportent dans la région et qui sont sur les régimes de certification.

 

  • Modalités de renforcement de la surveillance des usines et du marché des produits sous licence au titre du régime de certification et de l'échange d'informations.

 

  • Modalités de diffusion de l'information du Comité des Normes de la CEA (EASC) et des décisions pertinentes prises au niveau régional aux inspecteurs tant  de l'administration centrale que des points d’entrée pour faciliter le contrôle  à un poste frontière.

 

 

  • Esprit de la résolution des questions liées aux normes et d'autres problèmes techniques au niveau des Directeurs des Bureaux de Normalisation pour éviter l'anxiété inutile chez les décideurs et les milieux d'affaires.

 

Au cours de cette réunion, les représentants des Bureaux de Normalisation  et du secteur privé de chaque pays de la CEA ont fait une présentation sur leurs expériences concernant la  marque de certification des produits, chacun en ce qui le concerne.

Signalons que l’Assemblée Nationale au Burundi vient de  voter une loi sur la Normalisation ; Métrologie, Assurance Qualité et Essais portant organisation et fonctionnement du Bureau Burundais de Normalisation et contrôle de la qualité(BBN). Cela permettra   au BBN de mettre en place une marque de certification des produits burundais en vue de les rendre compétitif sur le marché de la CEA et ailleurs

 
Choisissez votre Langue
Browse this website in:

titre.png

Featured Videos