Bannière
Mot du Ministre

C’est un grand plaisir pour le Ministère des Affaires de la Communauté Est Africaine et pour moi-même qui ai été honorée pour assumer la responsabilité de sa direction de vous souhaiter la bienvenue sur ce site. Vous y trouverez, autant que possible, les nombreuses réalisations de la Communauté Est Africaine en même temps que vous serez invité à donner votre avis, car, nous en sommes convaincus, c’est par cet échange que nous pourrons bâtir une communauté est-africaine solide. Le Burundi est engagé aux côtés de ses Partenaires de la Communauté pour tous les Projets et Programmes de l’intégration, y compris le développement de la Stratégie de Développement de la Communauté Est Africaine 2011-2015 et des Infrastructures Communautaires.

Lire la suite...
Recherches

Etapes de l'Intégration

Récents à télécharger

Téléchargés souvent
Currency Converter
Amount:
From:
To:


Burundi

Stratégie d’accélérer l’accès aux services d’Energie Moderne au sein de la Communauté Est Africaine.

Différentes délégations des pays membres de la Communauté Est Africaine se sont réunis dans un atelier dans l’objectif d’analyser la Stratégie Régionale de la Communauté Est Africaine  afin d’accélérer l’accès aux services d’Energie Moderne, du 11 au 12 mai 2011à l’Hôtel des Mille Collines à Kigali;

Dans son mot d’ouverture, Docteur Wegoro qui représentait   le Secrétariat Général de l’EAC, a dans son mot d’ouverture rappelé aux participants que l’importance de l’énergie ne concerne pas l’électricité seulement, mais que ça couvre plusieurs domaines tels que : l’économie, le commerce, la politique ainsi que le soutien des infrastructures.

Le consultant, Monsieur Elsam a dans sa présentation donné les cibles qui sont  prioritaires pour avoir accès aux pratiques modernes notamment : 50% de la population qui utilise des pratiques de cuisine traditionnelles, les centres urbains et péri urbaines pauvres, les établissements scolaires, les cliniques, les hôpitaux et les centres communautaires.

Les activités de cet atelier qui a été précédé par une réunion des Points focaux qui s’est tenue du 09 au 10/05/2011  à l’Hôtel Laico à Kigali ont continué par des travaux en groupe par les différentes délégations.   

 

 

 

Etude de faisabilité pour la construction d’un oléoduc de gaz naturel

Un atelier final sur l’étude de faisabilité pour la construction d’un oléoduc de gaz naturel en provenance de Dar es Salam passant par Tanga jusqu’à Mombassa a  tenu ses assises  mardi le 10 mai 2011 à l’Hôtel SAROVA WHITE SANDS à Mombassa au Kenya. L’objectif  principal de cet atelier était de faire une évaluation détaillée de la faisabilité globale du projet  de développement stratégique de la Communauté Est Africaine et d’accroitre l’accès aux sources d’énergie suffisante, fiable abordable et respectueux de l'environnement dans la région.

Mis à jour (Vendredi, 13 Mai 2011 12:20)

Lire la suite...

 

La Banque Mondiale vient de promettre 15 millions de Dollars américains en faveur du Burundi

Dans le Cadre de la Communauté Est Africaine, le Burundi a reçu  de la part de la Banque Mondiale une promesse de don équivalent à 15 millions de dollars  américains pour mettre en œuvre le Projet Gestion Environnementale dans le Bassin du Lac Victoria. Ledit projet sera exécuté dans huit province du pays à savoir Muyinga, Kirundo, Ngozi, Kayanza, Gitega, Karuzi, Mwaro et Muramvya.

Lire la suite...

 

Les décideurs du secteur tant public que privé en formation sur les mesures sanitaires et phytosanitaires

Le  Bureau Burundais de Normalisation et Contrôle de la Qualité (BBN) en collaboration avec le Secrétariat Général de la Communauté Est Africaine (EAC) a organisé mercredi le 11 mai 2011  un atelier national sur la participation effective des Nations Africaines dans les Organisations Internationales chargées de l’élaboration des Mesures Sanitaires et Phytosanitaires. Les travaux de cet atelier se déroulent dans les enceintes  de l’Hôtel Amahoro de Bujumbura.


Les objectifs visés, à cette occasion, sont  la sensibilisation  des participants en général et les décideurs locaux  du secteur tant  public que  privé en particulier   sans oublier le renforcement des capacités du personnel technique en vue d’une participation  effective dans  les réunions et  les activités ayant trait à  l'élaboration des normes Sanitaires et Phytosanitaires. Cette rencontre a aussi  constitué une occasion pour les participants et les organisateurs pour mettre sur pied un Comité National des  Mesures Sanitaires et Phytosanitaires.

Dans son allocution à cette occasion, le Directeur du Bureau Burundais de Normalisation et Contrôle de la Qualité,  Monsieur  Damien NAKOBEDETSE  a indiqué que le Burundi  doit se conformer aux règles et aux  normes  qui régissent  les marchés lucratifs internationaux  pour qu’il puisse y  accéder.

Les règles établies dans l’Accord sur les Mesures Sanitaires et Phytosanitaires, a-t-il rappelé, exigent que les normes adoptées par la Commission du Codex Alimentarius (CCA), l’Organisation Internationale sur les Epizothies (OIE) et  la Convention Internationale sur la Protection des Végétaux (CIPV) et  la santé  humaine et  animale soient internationalement reconnues et exécutoires.

Notons que l’atelier national susmentionné qui durera trois jours, a  été, en quelque sorte, une réponse à la  proposition visant  l’organisation des  ateliers nationaux de sensibilisation et de formation sur les Mesures Sanitaires et Phytosanitaires sans oublier  le renforcement des capacités dans la participation, la rédaction des normes et le développement des arguments scientifiques, qui avait été  formulée à l’endroit du Secrétariat Général de la Communauté Est Africaine.

Mis à jour (Vendredi, 13 Mai 2011 15:52)

 

Vers la mise en application du Protocole sur l’Environnement et la gestion des ressources Naturelles au sein de la Communauté Est Africaine.

La réunion du Comité Sectoriel de la Communauté Est Africaine sur l’Environnement et la Gestion des Ressources Naturelles a été organisée à l’Hôtel Chez André de Bujumbura depuis ce 9 mai 2011. Durant trois jours que va durer la réunion, le comité  va définir les mécanismes à suivre pour ratifier le protocole sur l’environnement et la gestion des ressources naturelles, les secteurs et les actions prioritaires  à mener  et développer des Termes de Références pour la préparation d’une stratégie opérationnelle ainsi qu’un plan d’action pour mettre en application ce Protocole.

Lire la suite...

 
Choisissez votre Langue
Browse this website in:

titre.png

UpComing Events

Destination East Africa

Sondage
Le MACEA a pour mission :
 
Featured Videos